Saṁvara blanc

Pigments à la détrempe sur toile
Tibet oriental
XVIIIe siècle
D. 48 x 35 cm ou 19 x 13 ⅞ in

Catégorie : Étiquette :

Description

Le dieu tutélaire Saṁvara est ici représenté selon une iconographie peu fréquente, identifiée comme Sitasaṃvararāja dans le panthéon de W.E. Clark (1965, p. 81, n° 3M4-570).Cet aspect de la déité ne se rencontre ni dans la Niṣpannayogāvalī, ni dans la Sādhanamālā (Mallmann, 1975, p.188) est peut être une création tibétaine. Ainsi R. Vira et L. Chandra ne donnent aucun nom Sanskrit pour cette hypostase, mais uniquement une épithète tibétaine, ‘Khor-lo sdom-pa dkar-po. Saṃvara est alors représenté blanc (sita), assis dans l’attitude du diamant. Chacune de ses deux mains porte une petite jarre emplie de liqueur d’immortalité. Il enlace une prajṅā. Sa carnation rouge permet de l’identifier comme la déesse Vajravārāhī rouge, l’une des compagnes du dieu, bien que dépourvue de la petite tête de truie figurant le plus souvent sur le côté du cou ou au sommet du crâne. Elle brandit deux coupes crâniennes.

En haut de la peinture le buddha Śākyamuni, prenant la terre à témoin, est entouré à droite par le réformateur Tsong-kha-pa (1357-1419) et à gauche par le bodhisattva Avalokiteśvara sous son aspect Ṣaḍakṣarī. Deux pontifes de l’ordre dGe-lugs-pa sont tournés vers le dieu principal. Trois divinités gardiennes occupent le bas de la composition. Ainsi de gauche à droite, on rencontre Yama à la tête taurine, Mahākāla sous son aspect Saḍbhuja et la déesse dPan-ldan lha-mo.

La peinture appartient à une variante du style sMan-brisOn remarquera le traitement des halos ignés qui entourent les divinités farouches dont les flammes sont fortement influencées par l’art chinois, sans qu’on puisse présager de la provenance exacte du Thang-ka sur ces simples détails.

Provenance: Collection privée.

HAR- himayanart.org/items/61465

Ouvrages cités :

  • Clark, Walter Eugène, Two Lamaistic Pantheons, Havard: Yenching Institute – Harvard University Press, 1937 (Monograph series, vol. 3-4) Réédition en un vol. New York: Paragon Book reprint, 1965
  • Mallmann Marie-Thérèse, Introduction à l’ iconographie du tantrisme bouddhique. Paris: Adrien Maisonneuve, 1975 (Bibliothèque du Centre de recherché sur l’Asie centrale et la Haute-Asie, vol. 1).