Tête de Buddha

50 000,00

Bronze
Thaïlande
Fin du XVIe siècle. Royaume d’Ayutthayā (1350-1767)
H. 40 cm

Catégorie : Étiquette :

Description

Il est difficile de préciser l’iconographie du Buddha duquel provient cette tête. En Thaïlande, les chefs étaient fondus à part et fixés ensuite sur les corps à l’aide de rivets, d’où une découpe régulière de leur partie inférieure, avec parfois, comme ici, un arrachement à l’endroit de leur fixation.

En 1350, un prince d’U Thong fonde Ayutthayā, prend le nom de Rāmathibodi 1 et fait l’unité de la Thaïlande, alors appelée Siam. Ayuthya demeurera capitale jusqu’à sa prise par les Birmans en 1767.

Cette longue période voit se développer un art riche, stylistiquement très varié, mêlant avec une infinie variété les esthétiques des diverses écoles thaïes antérieures. La majestueuse tête ici commentée présente une heureuse synthèse entre le canon de l’art de Sukhothaï selon les ateliers de Kampheng Phet et le style U-Thong C. Du premier, la tête reprend les traits généraux du visage ; du second, la coiffure descendant    fortement en pointe au milieu du front, les arcades sourcilières en fort relief et les oreilles aux lobes distendus rebiquant vers l’extérieur. Un Buddha assis du Musée national de Chaināt (Jayanāda) de style U-Thong C (Bowie, 1972, p.108-109, n° 63) présente ces particularités mais aussi des caractères propres, en particulier la géométrisation légèrement cubique du visage, ici absente. Le visage de la présente tête par contre est plus allongé que celui du canon Sukhothai le  plus classique, il suffit pour s’en convaincre de le comparer par exemple à celui  d’un Buddha conservé au musée de Brooklyn (Statton, 2004, p. 172, fig. 7.21).

 

 Provenance: Collection privée, Turin, depuis 1973.