Śiva Naṭarāja

Grés rouge
Inde du nord
Circa XIe siècle, période Pratīhāra
H. 63 cm ou 24 ⅞ in

Catégorie : Étiquette :

Description

Magnifique stèle de Śiva Naṭarāja, dans une pose chatura-tāṇḍava. Cette pose à la 107ème étape sur 108 dans la danse du Śiva Naṭarāja, juste avant qu’il débute sa destruction. Śiva en tant que Naṭarāja représente le danseur cosmique ; c’est le maître et la source de toutes les formes de danses. Il danse le tāṇḍava, dans lequel l’univers est créé, maintenu et dissout. Le chatura-tāṇḍava est la pose dans laquelle la jambe droite est placée sur l’apasmāra puruuṣa (ignorance) et la jambe gauche est élevée de moitié.

Les cheveux de Śiva sont coiffés en jaṭāmukuṭa. Une écharpe fine entoure la taille. Il porte une tiare, plusieurs boucles d’oreilles, une traîne de fleurs sur chaque épaule, un yajñopavīta, un collier, un udarabandha, des bracelets en spirales, des anneaux et des bracelets de chevilles. Le visage stoïque de Śiva connote sa neutralité et les flammes qui l’entourent représentent l’univers.

La main droite la plus haute de Śiva tient un petit tambour dont la forme ressemble à un sablier (reṇugarbha). Le geste spécifique de la main (mudrā), appelé ḍamaru-hasta, est utilisé pour taper sur le tambour. Il symbolise le son donnant origine à la création et le battement du tambour son passage dans le temps. La main gauche la plus basse tient une akṣamalā (rosaire) fait d’un rudrākṣa qui symbolise la concentration. Rudrākṣa mālā fut utilisé par les Hindous et les Bouddhistes comme rosaire au moins à partir du Xe siècle pour la méditation ainsi que pour sanctifier l’esprit, le corps et l’âme.

La main gauche du milieu de Śiva fait un geste appelé abhaya mudrā avec un serpent enroulé sur l’avant-bras. La plupart des temples de Śiva dans le Sud de l’Inde ont un tombeau spécifique pour Naṭarāja à l’intérieur du bâtiment. Un hall séparé du reste, appelé Nāṭa mandapam, est présent à côté du tombeau Naṭarāja pour les représentations de danse.

Provenance : Collection Privée, Royaume-Uni.

Art Loss Register Certificate, ref. S00090120.

  • Rao, T.A. Gopinatha, Elements of Hindu Iconography, Vol. II, Part-I, Indological Book House, Varanasi, 1971, p. 223-231
  • Govindarajan Hema, The Nataraja Image from Asanpat, in Dimension of Indian Art, I, 1986
  • Lord Shiva Nataraja : The Cosmic Dancer, OHRJ, Vol. XLVII, No. 3, p. 94-100