Ekamukhaliṅgaṃ

32 000,00

Grès rouge
Inde du nord
Circa Ve siècle
H. 36 cm

Catégorie : Étiquette :

Description

Ce remarquable Ekamukhaliṅgaṃ est une œuvre à l’iconographie capitale et séduisante mais aussi déroutante. Typique de la grande période Gupta, cette impressionnante sculpture de l’Inde du Nord réalisée en grès rose est datée du Ve siècle environ et mesure 36 cm de hauteur.

Pouvant prendre différentes formes (mūrti), le grand dieu hindou Śiva se manifeste ici selon son aspect fondamental : celui du liṅgaṃ. Symbole phallique et stylisé du dieu, de forme cylindrique, il incarne sa force vitale et sa puissance créatrice. Cette représentation est ici enrichie du visage du dieu (ekamukhaliṅgaṃ), apparaissant souriant et paisible.

On retrouve la douce humanité si appréciée de la sculpture gupta. L’expression méditative est très présente avec une grande sensibilité dans le traitement des yeux légèrement proéminents, soulignés par des sourcils arqués et des paupières à demi baissées, du nez assez large et des lèvres charnues. Il faut noter la belle définition des mèches de cheveux tressées ramenées en un chignon, celui typique des ascètes (jaṭāmukuṭa), et dont certaines tresses retombent derrière les oreilles parées de riches boucles. Son troisième œil frontal est encore visible et il porte un collier aux larges perles qui soulignent l’arrondi gracieux des trois plis de beauté du cou.

Installé dans un sanctuaire d’un temple dédié à Śiva, le liṅgaṃ était utilisé principalement par des prêtres brahmanes qui accomplissaient des rituels en l’honneur du dieu, en tant que créateur ultime du monde. Peu de liṅgaṃ de la période Gupta et d’une telle qualité ont été conservés. Il est intéressant de comparer cette pièce avec une œuvre très similaire mais moins bien préservée et légèrement plus petite, actuellement en exposition au Rietberg Museum de Zürich (Inv.-Nr. RVI 111) et reproduite ci-contre. Un autre liṅgaṃ se trouve au Victoria & Albert Museum de Londres (IS.10-1969).

 

Provenance : Collection privée, Royaume-Uni.