Untitled

Yui Tsujimura (b. 1975)
Grès émaillé
2022
W : 31,4 cm H : 27,8 cm
 

Catégorie : Étiquette :

Description

Yui Tsujimura crée de nouvelles formes à partir de typologies anciennes. L’originalité de Yui réside dans le fait qu’il a trouvé un mode d’expression créatif en se tournant vers le passé – le Ve siècle de notre ère, dans la péninsule coréenne pour être exact.
Toutes ses créations sont pures et spirituelles, où le passage du temps et l’art de l’imperfection jouent un rôle important.
Son œuvre est à la fois universelle et intemporelle, traditionnelle et contemporaine. Simplicité, pureté, retenue et humilité : voilà ce qu’est l’art de Yui Tsujimura.
La forme et la couleur simples du vase en grès de Tsujimura sont typiques de la qualité humble et austère d’une céramique à thé japonaise. Voici un tube inspiré des vases en bambou utilisés dans les réunions de thé, le vert-gris chiné de la glaçure en cendre de bois rappelle la teinte de la plante mature. La beauté de l’asymétrie et de l’imperfection, des fissures et des défauts est un produit de la nature et du temps qui échappe à la volonté de l’être humain.
En tant que fils du maître potier Shiro Tsujimura et frère aîné de Kai Tsujimura, Yui a sans aucun doute été influencé par sa famille en ce qui concerne sa pratique artistique, son langage visuel et son approche globale des arts céramiques. Contrairement à son père et à son frère, Yui Tsujimura a développé son propre style visuel, en se concentrant principalement sur des silhouettes joliment tournées et sur l’utilisation d’une glaçure cendrée bleu-vert particulière.
Les œuvres de Tsujimura sont régulièrement exposées dans tout le Japon et figurent dans des collections privées ainsi que dans des collections de musées au Japon et à l’étranger. Exposition solo à NY 2010, collectionné par des musées dont le Metropolitan Museum of Art.

 

 » Pour cette œuvre, Tsujimura Yui a utilisé de l’argile riche en feldspath provenant de Shigaraki et d’Iga. L’artiste s’inspire des techniques et de l’esthétique des traditions de grès non glacé de la céramique de Sue du début du Moyen Âge. L’une de ses marques de fabrique est l’utilisation élégante de la glaçure cendrée naturelle. Les stries vertes et bleues de cette pièce sont horizontales car le récipient a été cuit sur le côté. Des cendres ont été soufflées dessus pour créer un motif organique, presque abstrait « .