Chapiteau

11 000,00

Schiste
Ancienne province du Gandhāra (Nord du Pakistan)
II-IIIe siècle
H. 11 cm ; L. 33 cm

Catégorie : Étiquette :

Description

Ce chapiteau est un superbe manifeste de l’intime parenté que cet art bouddhique original entretient avec l’art antique occidental. Il associe avec beaucoup de finesse et de naturel le motif de feuille d’acanthe tout à fait grec à une image du Buddha entouré d’adorants aux mains jointes.

Le Bienheureux est reconnaissable sans hésitation à l’uṣṇīṣa, la protubérance crânienne qui est le signe essentiel de son Eveil, ainsi qu’à son large manteau monastique, drapé avec élégance autour du corps à la manière d’une toge romaine et retombant en plis souples. Il est figuré assis sur un socle quadrangulaire, lequel repose sur une base lotiforme qui délimite la scène de dévotion.

Toute la partie gauche est ornée d’un décor végétal extrêmement raffiné, qui a la particularité de prendre naissance sous le relief et de se poursuivre à l’arrière. La feuille d’acanthe s’élargit, s’épanouit progressivement, ondule et se termine finalement en une gracieuse volute. C’est un véritable chapiteau corinthien que l’on peut apprécier ici.

Cette belle pièce architectonique d’influence hellénistique devait surmonter un pilastre servant à encadrer une niche et dans laquelle se trouvait un Buddha ou un bodhisattva. De tels éléments architecturaux se retrouvent en miniature sur les nombreux reliefs gandhārien, séparent les différentes scènes et scandent l’espace sculpté.

 

Provenance : Collection privée, Royaume-Uni, depuis les années 1990.