Vyāla

17 000,00

Grès
Inde du Nord
XIe-XIIe siècle
H. 59 cm

Catégorie : Étiquette :

Description

Animal fantastique omniprésent dans l’art indien, ce fabuleux vyāla en grès retient toute notre attention. Rappelant le dynamisme des léogriffes de Khajurāho, nous le datons du XIe-XIIe siècle. Mesurant 59 cm de hauteur au total, l’œuvre est impressionnante.

Le vyāla est une bête griffue, une sorte de chimère, mêlant des emprunts aux animaux les plus divers. Représenté ici fièrement dressé et cambré, on reconnaît la croupe du lion dont l’extrémité de la queue enroulée apparaît sur la cuisse, ainsi que son superbe poitrail ouvragé. Sa tête est celle d’un éléphant, aisément identifiable à sa trompe et ses défenses. Usant du motif du makara, cette forme est rare et très originale.

La représentation du petit personnage à la silhouette svelte et androgyne sur le dos du vyāla évoque un combat et renvoie à un thème populaire retrouvé à plusieurs reprises à Khajurāho. Comme le rappelle Gilles Béguin dans son étude du site, cela fait sans doute référence à un contexte légendaire inconnu, une tradition locale rapportant que les princes de la famille des Candella se devaient de tuer un lion dans leur seizième année.

Sculptée en haut-relief sur un fond plein, cette pièce mêle habileté de la composition, courbes gracieuses et fluides, puissance de l’animal et mouvement général. Elle témoigne d’un sens indiscutable du mouvement, avec cette torsion dynamique et sophistiquée. Il faut par ailleurs noter la grande qualité des ajours, le dessin du poitrail, le soin et l’originalité du traitement des touffes de poil en rinceaux.

Provenance : Collection privée, Royaume-Uni, acquis chez Simon Ray à Londres.