Nāḍi-Dākinī

15 000,00

Bronze
Népal
Circa XVIe siècle
H. 22 cm ou 8 ⅝ in

Catégorie : Étiquette :

Description

Superbe Nāḍi-Dākinī, déesse farouche et protectrice du bouddhisme tantrique himalayen. Toute la force de cette œuvre réside dans l’expressivité presque théâtrale de son visage et le dynamisme de la pose. Représentée debout dans la position fendue vers la droite (ālīḍha), la déesse brandit de sa main gauche la coupe crânienne (kāpala) contenant le sang d’ennemis de la doctrine bouddhique. Sa main droite, rejetée en arrière, tient le couperet (kartṛkā), attribut rituel classique. Aussi désignée par l’épithète « Ḍākinī rouge », elle est considérée comme une forme de la déesse Vajrayoginī, elle-même aspect de la déesse Vajravārāhī. Détenant nombre de pouvoirs magiques et d’enseignements secrets, elle occupe un rôle important dans le panthéon religieux.

A noter également sont les courbes très élégantes du corps et la minutie accordée aux détails de parure. Quantité de bracelets sont visibles au niveau des pieds, des chevilles, des bras et des poignets. Boucles d’oreilles et colliers ne sont pas en reste, tandis qu’une ceinture aux multiples pendeloques perlées vient orner la taille de la déesse et rehausser les motifs ciselés et graphiques de son vêtement diaphane.

Provenance : Collection privée, France, depuis les années 1970.