info@galeriehioco.com | Tel : +33 (0) 1 53 30 09 65
Musées | Publications | Bibliographie | Salons | Carnets de voyages | Visite virtuelle de la galerie
  • Épée à manche anthropomorphe vendue à un collectionneur français
Épée à manche anthropomorphe vendue à un collectionneur françaisÉpée à manche anthropomorphe vendue à un collectionneur françaisÉpée à manche anthropomorphe vendue à un collectionneur français
Les épées de la période dôngsonienne sont très rares. Celle-ci, dans un état de conservation remarquable, est unique par le décor de son manche dont l’iconographie est particulièrement intéressante.
En effet, deux femmes, assises côte à côte sur deux éléphants vus de profils, qui, eux-mêmes, émergent de la gueule de deux crocodiles, nous fixent avec autorité de leurs immenses yeux ronds. Subtilité intéressante, de profil, les crocodiles pourraient faire penser à des animaux bien plus inoffensifs, à savoir les crevettes. Les yeux de ces crevettes, vus de face, deviennent les extrémités des trompes des éléphants. Cet effet de transformation nous rappelle le même phénomène de constante mutation des motifs décoratifs, constaté sur les bronzes de la dynastie des Zhou en Chine (1100-221 avant J.C.). 
Détails très importants, le fait qu’elles portent un collier à plusieurs rangs, des anneaux aux oreilles et une haute coiffe élaborée protégeant leurs cheveux, permet de conclure qu’il s’agit de femmes. Leur caractère hiératique est accentué par la position solennelle des bras croisés sur la poitrine. 
S’agirait-il d’une évocation des sœurs Tru’ng, qui conduiront la révolte en 39 après J.C. contre les occupants chinois avant de se proclamer reines et, malheureusement, de perdre la bataille contre le général chinois Ma Yuan en 43? À la suite de leur défaite, des populations du Nord avaient émigré vers les régions montagneuses du Vietnam du Nord-Ouest et au Sud, en particulier dans la région de Lang Vác, qui se trouve au sud de Dông Son. Cette hypothèse nous amène à dater cette étonnante épée du 1er au 2e siècleaprès J.C. d’en attribuer la provenance à cette région spécifique.
Collection Lan Huong Pham.

Page d'accueil | Mentions légales